Modernes et intemporels à la fois, les pantalons Zins composent un vestiaire d’essentiels au caractère subtilement affirmé.

Un pantalon Zins est un pantalon vivant, capable de se mouvoir et de s’adapter aux aventures du quotidien. .

Il suit chaque mouvement, et accompagne celui qui le porte en toute occasion. Naturel, évident, au porté imperceptible, il devient une extension de soi.

Aussi beau à l’endroit qu’à l’envers, un pantalon Zins est le fruit d’une expertise acquise au fil des décennies, et d’un regard unique porté sur la pièce concentrant tout le savoir-faire de la Maison. Soignant chaque couture, la fabrication prend en moyenne deux fois plus de temps que chez la majorité des marques, afin d’assurer la perfection du vêtement.

LES 10 RÈGLES D'OR DU PANTALON ZINS

L'anglaise

La pose de la hausse de ceinture se rapproche de la fabrication tailleur ce qui évite une ceinture trop raide ou qui se déforme.

Les boutonnières

Elles sont à oeillet, point d’arrêt et fil de passe, afin d’assurer souplesse et maintien.

Les boutons

La queue du bouton est fixée durablement grâce à un fil extensible thermo-soudé.

Le doublage aux genoux

La pose du doublage genoux évite le pochage : la déformation du tissu au niveau des genoux.

Les passants

Ils sont piqués à point invisible, montés « à cheval » et repassés avant le montage pour une netteté impeccable.

Le piquage

Les points de piquage sont aussi courts que possible : 6 points au centimètre pour assurer une meilleure résistance.

Le réglage

Dans l’atelier, les tissus à carreaux, rayures et le velours sont réglés à sens et raccordés aux poches et à la ceinture. Les devants, côtés et dos sont ainsi parfaitement raccords.

Le sac de poches

Il est assemblé « piqué-retourné » en vue d’accentuer la propreté et la solidité. Il n’est pas pris dans la doublure afin d’assurer une plus grande aisance.

Le surfilage

Nous utilisons des fils retors pour éviter l’effilochage lorsque le pantalon est enfilé.

Sous-pont

Le sous-pont à l’ancienne avec boutonnière dans le prolongement de la couture de ceinture, permet à l’homme d’être mieux maintenu dans son pantalon.

Innovation, choix des tissus, précision des coupes et qualité de fabrication sont les quatre piliers de ces indispensables.

En quête du pantalon irréprochable, la Maison continue d’innover saison après saison.Ses prouesses successives lui ont permis de mettre au point des méthodes de fabrication uniques, reposant sur 10 règles d’or établies par son fondateur.Une vision qu’elle perpétue aujourd’hui, tout en réfléchissant au contexte de demain, pour que les pantalons Zins restent toujours ceux dans lesquels on se sent le mieux.